Chiffres clés

La parfumerie sélective relève du secteur de la Beauté (parfums et cosmétiques), 4ème secteur de l’économie française par son solde commercial.

Un maillage dense

Avec 2 570 points de vente, la parfumerie sélective représente 44% de la distribution totale de parfumerie et de cosmétiques pour un chiffre d’affaires en 2015 de 2,9 milliards d’euros (hors MDD, ventes Internet et parapharmacie)

Source : NPD Group / 2015

77% des parfumeries sont implantées dans des villes de plus de 15 000 habitants, villes qui ont attiré la majorité des créations de parfumerie en 2012 au détriment des villes de moins de 15 000 habitants (23%)

Source : EPL International / 2014

Chiffres 2015 :

Les 4 grandes chaînes nationales  représentent 76,60% des parts de marché
Les groupements et franchises représentent 12,30%
Les grands magasins représentent 8,70%
Les parfumeurs traditionnels représentent 2,4%

Un secteur qui embauche

La parfumerie sélective est le premier employeur du secteur avec un effectif de près de 17 000 salariés sur les 25 000 que compte le commerce de détail en parfumerie, produits de beauté, de toilette et d’hygiène et de cosmétiques dont relève la parfumerie sélective

Source : INSEE / 2013

Les femmes représentent 94% des effectifs, proportion nettement supérieure à celle des salariés sur l’ensemble des secteurs du commerce (47%).
C’est également une profession très jeune :  87% des salariés ont moins de 45 ans.
On constate également un fort recours à l’apprentissage représentant 3,5% des effectifs.
Enfin, le recours à la formation professionnelle est important puisqu’en 2012, 36% des salariés ont pu en bénéficier.

Chiffres 2015

Une Fédération représentative du marché

La FFPS représente, 82% du marché de la parfumerie sélective. Avec les acteurs qui la compose, elle représente :
- 75% des grandes chaines nationales
- 33% des regroupements et franchises
- 100% des grands magasins (rayon parfumerie)
- 3% des parfumeries traditionnelles

27% des Français achètent leurs produits cosmétiques et beauté en parfumeries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffres 2015